Chanter dans une paille (réutilisable) va changer votre voix !

…ou les bénéfices des exercices semi-occlusifs.

Définition : semi-occlusion = bouche partiellement fermée

Méthode : chanter avec une paille (réutilisable bien sûr ! ) ou sur des consonnes prolongées (fricatives v, z, j ou), faire des trilles de lèvres, etc.

Effet poursuivi : moins de collision et pression au niveau des cordes vocales tout en permettant leur contraction et étirement dans une position équilibrée. C’est comme faire des exercices dans une piscine : moins d’impact sur les articulations et de stress musculaire.

Mécanisme physiologique : lorsque la bouche est ouverte, l’air sous pression vient des poumons, percute le bas des cordes vocales et est expulsé par la bouche :

Étant donné qu’une partie de cette pression retourne toujours vers les cordes, lorsque la bouche est davantage fermée (position semi-occlusive), une plus grande partie de pression est réfléchie au niveau des lèvres et retourne vers les cordes.

Ce retour de pression aide à aligner les cordes vocales dans une posture  plus équilibrée et droite, ce qui est excellent pour le travail des transitions entre les registres et la voix mixte :

Pression plus élevée dans le conduit vocal (bouche, pharynx) = MOINS d’effort pour faire vibrer les cordes vocales.

Lorsque les cordes s’ouvrent, la pression positive dans le conduit vocal au-dessus d’elles les pousse à se séparer encore plus.

Lorsque les cordes se ferment, la pression négative dans le conduit vocal au-dessus d’elles les tire l’une vers l’autre encore plus :

Lorsque les pressions positive et négative du conduit vocal s’alignent avec l’ouverture et la fermeture des cordes vocales, c’est comme si on donnait une poussée à quelqu’un sur une balançoire exactement au bon moment – cela fait des cordes vocales un moteur qui se soutient lui-même.

Créer l’espace et la pression corrects dans le conduit vocal = moins d’impact sur les cordes vocales.

Conclusion

Exercices vocaux semi-occlusifs (SOVT) = plus de pression dans le conduit vocal = moins de forçage requis de la part des cordes vocales = plus d’efficacité = moins de fatigue !

 Mode d’exécution et conseils pratiques

  • 5 à 10 minutes par jour, utiliser comme échauffement initial (même avant de parler), comme cool down ou bouton RESET lorsque la voix est tendue ou fatiguée.
  • Alternez entre les exercices SOVT et le chant avec bouche ouverte tout en gardant les mêmes sensations de la voix qui vibre librement et résonne facilement.
  • À utiliser pendant les longues répétitions pour éviter la fatigue vocale.
  • Les exercices SOVT sont excellents pour faire des glissandos à travers les zones de passage et pour accéder aux extrêmes des registres vocaux (aigus, graves).
  • Expérimentez avec des pailles de différentes longueurs et diamètres. Trouvez celle qui vous convient le mieux !
  • Assurez-vous de ne pas laisser passer d’air entre les lèvres et la paille ou par le nez !
  • Chaque position SOVT est une valve de sécurité pour vos cordes vocales – donc laissez vous aller, chantez plus fort, appréciez différents volumes et sensations de résonance.

Bonne pratique !

 Source et images : www.voicescienceworks.org

Leave a Reply